Un jour çà passera !

Me voilà de retour avec les péripéties de mon stacking dont les résultats ne sont pas mauvais en soi mais avec dame chance et un peu de réussite auraient pu être meilleurs….nous dirons que c’est le poker qui veut çà et que c’est pas prêt de changer.

Avant de passer aux résultats actuels, je vais passer en revue les moments marquants des tournois joués.

  1. l’anecdote marrante : je m’inscris au tournoi 10$ HU turbo KO…160 joueurs, 8 payés…j’arrive sans trop de problème en 1/8 de finale et je regarde les rencontres qui restent…oui, j’ai le temps d’aller pisser…j’y vais, je parle à ma femme deux secondes, je m’assois et un bulgare est en train de se gaver de mon stack…il me reste un petit 800. Du coup, je l’ai puni (le mec qui se la joue) pour être éliminé en 1/4 et itm où je perds un gros coup avec QQ et où je finis sur couleur contre full 99333…..
  2. La fragilité d’une place en tournoi : pour illustrer ce propos, je vais vous raconter le deepstack 55$ de dimanche (99 payés, + de 5k$ à la gagne) où je finis itm en passant par tous les états d’un stack. Je suis monté jusqu’à 40 k à mon aise sans trop prendre de risque( j’ai d’aileurs un coup où je fold JJ après avoir float bet initial et faire face à un 3bet suivi d’un 4bet shove all in, le relanceur initial shove aussi, ils me couvrent tous les deux et je fold je pense sagement, le 3-betteur fold aussi et c’est 66 contre 1010 !!!!! un 6 au flop suivi d’un J au turn m’aurait propulsé à plus de 60k mais bon je pense que c’est un bon fold au vu de la profondeur qu’il me restait) puis tout s’est emballé et les montagnes russes se sont enclenchées…j’ai fait doubler le bouton AQ/KQ…flop QxxKK….j’ai doublé plus tard pour mon tournoi et 8bb en sb A9/A10…je fais quinte river…un peu plus tard de retour SB, prés des places payées shove A9, je tombe sur KJ qui fait full…..je vais tomber à moins d’1bb et 114 joueurs quand je calle avec KQ..je me retrouve face à AQ et je fais quinte river…4.5 BB puis 12 bb quand je passe 1010/99….pour finir je passe le cut….
  3. Première table finale dans une journée à bad beat : le lundi comme j’ai fini plus tôt, je peux faire un programme complet mais rien ne passe, je suis rivered, outplayed, enerved…pour finir il me reste le 11$ 1r+1a où je tutoie les sommets au départ en triplant le stack AA/KK/JJ non sans frayeur vu que j enverrai succesivement au flop un J apparaître suivi d’un K……suivi d’une river qui m’offre la couleur…….pfffiuuut. Ensuite, plus rien ne passe pour arriver à 10 bb que j’arrive à doubler avec AK/AQ puis viens le coup de bambou…je suis en BB avec AA….un anglais en milieu de parole bet 2 bb, le bouton en shove 6 et je shove au-dessus…le gars que je couvre de 3bb tanke et décide de jouer son tournoi avec 77…le pot me fait rentrer top 5 si je le gagne et bien sur un 7 au flop me ramène à 3 bb et puis out…la routine quoi. Pendant ce temps-là, je fais mon bonhomme de chemin dans le 27$ Progressive KO où je vais arriver en table finale en 8ème position….c’est aussi à cette place que je quitterais le tournoi là aussi avec beaucoup de regret en perdant le pot du top 3 avec quinte floppée puis quinte supérieure à la turn où je calle le shove ed mon adversaire qui top 2 paires +tirage couleur…la river lui donne full…dommage

Il est temps de donner donc les résultats actuels : j’en suis à 38 tournois joués, 950 $ dépensés et 650 $ gagnés…je finirai surement ce soir en essayant de perfer dans le final.

J’enverrais au club des cinq un fichier détaillé des tournois joués et de leurs résultats.

Je les remercie déjà de la confiance accordée…c’est un moteur pour moi.

Bonne fin de journée

Audrelisa

Publicités

Let’s Go !

Je vous avais laissé dimanche soir avec la présentation de mon stacking. Comme énoncé, j’avais pris soin au préalable de contacter par facebook quelques anciens partenaires de stacking quant à la possibilité d’en faire un.

La première nouvelle qui m’a ravie est que la quasi-unanimité a pris la peine de me répondre gentiment malgré parfois des réponses négatives.

En définitive j’ai vendu 54 parts réparties entre Stefal, Awoj, Phildex et Doctueur.

C’est donc le club des 5 qui s’en va en conquête de la perf qui permettra de faire fructifier cette bankroll de départ.

Pour l’instant çà se passe relativement bien malgré les sempiternelles éliminations AA en main (sur 2 tournois) mais si çà n’arrivait pas, est-ce que ce serait du poker. Mon jeu est en place, mon esprit et l’envie aussi, il n’y a plus qu’à concrétiser en money.

Je vais vous faire grâce du récit des divers coups qui finira par vous lasser pour privilégier les chiffres du stacking et les coups d’éclat éventuels.

Cette fois-ci, je mets en avant ma 9ème place dans le 4$r 4 max pour 66.72$ et une place payée dans le TCOOP event 32 (7.5$r 3x turbo) pour 98.55$ (329 ème sur plus de 6000 joueurs ). Il y avait 37k$ à la gagne…de quoi rendre le stacking très juteux.

Pour finir  les dix premiers tournois qui m’ont coûté 275 $ pour 204.82 $ de gains…on a un peu de retard mais rien n’est perdu loin de là.

Pour mes stackeurs, j’ai un tableau excel récapitulatif que je n’arrive pas à mettre de manière optimale dans cet article.

Passez un bon week-end !

Audrelisa

 

 

 

2016 : Retour du stacking

Une nouvelle année, des nouvelles résolutions c’est un peu le credo de tout à chacun.

Pour moi, c’est d’autant plus vrai qu’effectivement cette année doit être le signe de changement tant d’un point de vue personnel qu’au niveau des activités et du poker.

Commençons par moi….j’ai toujours été une personne « costaud » voir « grosse » selon les années. Ça ne m’a pas empêché de jouer au  football au niveau provincial (3 et 4ème) ou mini-foot. Lors de la naissance de mon deuxième, j’avais m^me perdu 35 kilos…11 ans plus tard, ceux -ci sont revenus avec des petits frères et à 45 ans , le temps est revenu de penser un peu à revenir à un poids de forme plus adéquat avec une bonne santé pour un âge qui avance.

Trois personnes ont influencé ce choix….mon épouse qui fin d’année a décidé fin 2015 que toute la famille devait faire attention et manger plus sainement….une collègue qui a décidé l’an dernier de perdre quelques kilos superflus pour atteindre une silhouette quasi parfaite et mon ami Stefal qui a forcé une nouvelle fois mon admiration en commençant le running à 56 ans.

Du coup, depuis le début de l’année, je fais attention fortement à ce que je mange, je ne suis plus qu’à 1 canette de pepsi max par jour ( ce qui est un exploit pour moi puisque je ne buvais que çà) et depuis lundi, j’ai repris la course…enfin un programme qui me permettra d’arriver à courir sans souci 30 minutes sans m’arrêter. J’en suis à 3 séances où j’en ai un peu « chié » mais çà me fait du bien.

Concernant le poker, je ne peux pas dire que 2015 a été une bonne année pour moi m^me si j’ai connu un itm « live » et une bonne session cash à Cabourg que je devais vous raconter (honte à moi !!!).

En 2016, je dois donc revenir à un poker « online » plus structuré, mieux géré et évitez de faire un peu n’importe quoi selon la br disponible du moment…du coup, rien de mieux pour moi de revenir au stacking où le fait de jouer pour plusieurs personnes me permet d’être au meilleur de ma concentration.

J’ai donc contacter la plupart de mes anciens stackeurs et certains m’ont déjà répondu positivement..il ne me restait plus qu’à penser à un plan de tournois, au prix de la part et à la BR totale.

STACKING 2016 :

  • BR : 1000 $
  • PArts : 100 parts à vendre à 5$ (4,63 €) – reste 46 parts
  • Tournois : Entre 40 à 60 tournois pris dans la liste ci -contre
  • 8$ 1r+1a
  • 5$ 2r+1a
  • 2$ r action hour
  • 11$ 1r+1a
  • 22$ 6 max progressive KO
  • 8.8 $ NLO hi-lo
  • 27 $ NLO hi-lo
  • 4$r 4 max
  • deepstack 11$
  • deepstack 55$
  • 11r$ plo hi-lo
  • un compte rendu sur ce blog
  • des comptes précis
  • un Audrelisa des grands crus
  • transfert pokerstars : audrelisa
  • transfert Skrill ou neteller possible.

 

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à me contacter !

Mens sana in corpore sano à tous

Audrelisa

Week-end  » Live is life »

Week-end dédié au poker live avec la Summer Poker qui se déroulait sur 3 jours au Pasino de Saint-Amand avec une belle structure de 50000 jetons et 50 minutes de round…

Vendredi 20h00 Day 1: en congé depuis la veille pour la fin de semaine, j’ai profité de la famille et j’ai accompli tout ce qui était au programme de mon épouse et c’est vers 16h30 que je commence à penser à ce tournoi d’une durée de 3 jours.(j’ai prévu de partir vers 18h00 pour être sûr d’avoir une place vu que le tournoi est cappé). Pourtant en me préparant, j’ai comme un doute « et si je n’y allais pas »…ben oui à quoi çà sert d’y aller si c’est pour perdre l’argent investi et le temps avec la famille…à contrario c’est prévu au planning et je me vois mal expliquer à ma femme qu’en fait j’ai un peu la trouille de rentrer bredouille une nouvelle fois….une bonne douche plus tard, les doutes remis au placard me voilà parti au Pasino.

Inscription faite sur le fil ( j’ai bien fait d’arriver à 19h00), je croise Stefal en vitesse car je n’ai pas encore mangé et je vais vite chercher un sandwich au poulet…20h00 j’ai retrouvé Stefal, mais tel Barabbas il est occupé à serrer des mains à gauche et à droite, c’est donc seul que je tire ma place Table 9 siège 3…j’arrive le premier à table mais je suis déjà content car table 9 veut dire toute la soirée à la m^me table.

Le temps de s’asseoir et voilà ti pas que Stefal arrive à table…Vraiment une bonne surprise pour commencer ce tournoi.

Pour ce premier soir, je me suis appliqué à garder ma feuille de route c’est-à-dire revenir le lendemain. La table est correcte faite de styles différents mais qui ne me surprennent pas. Bilan en fin de soirée 53200 jetons avec comme faits marquants un 3bet + 2 barrels perdus avec QQ contre K6 ( 6 au flop et turn, je check la river), un KK en sous-marin mal joué (je me retrouve coincé avec un mauvais board et je dois folder) et un bon fold ou sur un flop 987 je check en premier de parole avec 98( alors qu’au départ j’allais miser), un bet, reraise plus tard de mes deux adversaires, je fold et les deux montrent J10 et partagent le pot deux briques plus tard…bref une bonne journée, une bonne table et cerise sur le gâteau pas de redraw donc demain on prend les m^mes et on recommence. En surplus, j’ai eu enfin le plaisir de faire connaissance avec Xavier Brioit ( Celtictouch)

 

 

-Day 2 samedi : rentré à 04h15, du mal à m’endormir, réveil vaseux, déjeuner-dîner en famille, douche et il est déjà temps de repartir. La journée est importante vu qu’on atteindra les places payées ou tout du moins on s’en approchera grandement.

Le départ se passe correctement au contraire de Stefal puis c’est changement de décor Stefal gagne deux coups juteux dont un à tapis sur le flop où il joue un énorme combodraw qu’il remporte pendant que moi je reprends mon jeu favori du fold une région de France puis je perds un coup avec AK contre mon K6 d’hier qui ne lâche jamais rien (nous sommes 3 dans le coup..Sur le flop, il demande un 10 mais tout le monde check, la turn ramène un K je suis devant mais je check car je sais que K6 ne va pas lâcher et le board ouvre des quintes et la demande du 10 reste dans un coin de ma tête…river 10..K6 bet, j’envisage de payer mais je sais qu’il a quinte donc je fold un peu énervé..K6 me montre seulement un Q genre je t’ai bluffé…mdr, je lui dis que j’ai entendu qu’il demandait le 10 et qu’il a quinte…il se marre.

Cà ne fait pas mes affaires, je reprends mon tour de France du fold et tombe à un peu moins de 24k…pendant cette période çà cogite sec, je me dis que si je suis éliminé avant le barbecue offert, je me casse et ne mange pas…..puis vient KJ dépareillé, une bonne main, une excellente pour moi depuis le temps où j’attends une figure…un monsieur que j’ai vu call un tapis pour moitié de son stack avec 66 bet, si personne ne call entre deux je push un peu moins de 20 bb….personne ne parle, all-in!!!!!! HU contre 99…pas le temps de souffrir un J de suite et je double, dernier niveau avant le dinner break, à moins d’un séisme je vais manger gratuit…dernière main avant de manger, vous connaissez, les gens se lèvent, le brouhaha s’installe, la concentration est moindre, Stefal est de bb, son voisin de gauche limp, tout le monde fold et je lève QQ j’ai 22 bb, je shove…tout le reste fold et comme prévu le limpeur call avec AQ…pas de surprise au flop, je double, je peux manger avec 40 bb tranquille

Repas sympa partagé avec Mike, Stefal et Roland Van Morckhoven (34ème joueur belge) d’une grande modestie et sympathie…vraiment une belle rencontre.

De retour dans l’arène, l’ambiance à table est bonne malgré que je n’ai pas de cartes, on commence à m’appeler la serrure, je joue le jeu, les feintes fusent mais je ne suis pas en reste…mais toutes les bonnes choses ont une fin et on casse notre table

Nouvelle table avec le doyen du tournoi mais aussi beaucoup de jeunes et beaucoup de jetons, la transition va être difficile…d’ailleurs j’assiste d’entrée à un gros coup tapis préflop AK/1010..les 10 tiennent et le malheureux se trouve à deux blinds et là la main suivante soulève un mini débat qui pour moi peut avoir son importance….l’ultra short shove 2 bb et on arrive à la bb…ils se connaissent, la bb au demeurant fort sympathique qui dit qu’il ne peut pas caller car il a 53 et fold sans montrer…le floor qui est en train de dealer fait la moue, le gars s’excuse encore…je suis un peu circonspect là dessus, je pense qu’il devait caller mais bon la main passe et le short survit…quand il a moins de 6bb il reshove une énième fois, j’ai QQ je shove pour isoler et me trouve devant AJ…flop AXAXX…me voilà de retour dans les 15 blinds et 36 joueurs pour 21 payés, je me dis que je vais revenir ultra short le lendemain car les places payées ce n’est pas pour ce soir….mais bon je survis à force de shove, de squeeze all in, de bet, donkbet, je maintiens mon tapis entre 15 et 20 bb…la soirée se termine j’ai 180K soit 15 bb pour le day 3, nous serons 28 pour 21 payés…pendant ce temps-là, Stefal a fait des ravages a sa nouvelle table, il termine avec 720 K

  • Dimanche Day 3 : m^me rituel que samedi matin mais le stress est plus présent…7 joueurs seront déçus cet après-midi et j’espère ne pas être parmi ceux-ci

Arrivé au Pasino, le stress est bien présent, je suis accueilli dans le couloir pas Stefal, nous sommes à nouveau à la même table (je suis deux places à sa gauche), çà le don de me rassurer, chemin faisant jusqu’à la table, le respect que Stefal et moi nous nous portons nous fait dire que chacun joue son jeu et pas de cadeau…Aucun souci c’est le jeu, j’en attends pas moins et lui pareil.

A table, je me rends compte que je ne suis pas le plus short du lot et qu’il y a pire que moi, je n’ai pas regardé le tableau mais je dois naviguer entre le 20ème et 24ème place sur 28, l’itm est possible.

Ma ligne de conduite est fixée, je n’y délogerais pas quitte à être itm à une blind.

C’est parti…je gagne un premier coup avec JJ, je montre…je reste concentré, je loupe des boutons (2) avec des mains potables par peur de me faire revenir dessus par sb qui me couvre et les deux fois il offre un walk au short BB…je regrette un peu mais j’essaie de ne pas déroger…nous sommes vite à 26 puis le nombre stagne…je tourne toujours entre 8 et 15 bb..dés que je reçois les cartes, je regarde et je vois Stefal réfléchir et miser; j’ai AK, la décision est prise je vais envoyer…Si Stef call et que je perds les jetons seront en bonne compagnie, si je gagne je suis tranquille pour être itm…..Stefal fold 55 et je montre mon AK…çà fait du bien 23 joueurs…la tension augmente, les blinds augmentent 10k-20k ante 3k, c’est dur..;il me reste 160 k puis 140 k quand il commence à avoir de l’agitation derrière 2 tapis et un qui réfléchit et call…..KK/QQ/99 et comme sur internet c’est 99 qui va mettre tout le monde d’accord avec un 9 au flop…..çà tombe bien il couvre les deux autres….nous sommes itm, le soulagement est immense alors que je vois à travers les vitres les deux bubble boy hagards se demandant pourquoi ? pourquoi eux ? c’est quand m^me violent ces moments-là d’un côté la joie et un « yes papa bien déplacé du vainqueur » et de l’autre deux joueurs KO debout…..mais voilà je suis ITM…Purée ITM, çà fait vraiment du bien…j’ai encore réussi à gratter deux paliers et j’ai fini 15 ème….je n’ai pas eu de mains pour doubler et la seule fois où j’ai dérogé, j’ai été éliminé en bataille de blinds…j’ai bien senti les signaux d’alarme dans ma tête dans la façon de jouer de SB de ce moment-là mais j’avais décidé de jouer un stop &go si je touchais au flop…je touche la deuxième paire et le check de mon adversaire m’a encore bien alerté mais j’avais déjà lâché l’affaire, j’ai fait all-in, insta call par paire supérieure KK au flop…pas de regrets…..une petite tape à Stefal, un GL pour la suite et je m’en suis allé le sourire aux lèvres content de moi sans me retourner.

Je suis itm mais je ne suis pas dupe j’ai des lacunes dans certains secteurs du jeu mais comme m’a dit un adversaire après la bulle quand il a su que mon plus haut point du tournoi a été 230 K, c’est aussi une qualité de savoir jouer comme çà (m^me si j’aimerais pour une fois monter un gros tapis)

Bref, un vrai beau week-end

Merci de m’avoir lu

Audrelisa

 

 

« Live » Connection

Aujourd’hui, je vais vous parler de mes tournois « Live » que j’ai joué depuis la dernière fois ( c’est-à-dire des lustres) où j’ai abordé le sujet.

Je me rends compte que j’avais annoncé participer au BPC PLO à Namur mais que je n’ai plus abordé le sujet par la suite.

Eh bien ce fut une belle expérience pour une première en plo « live » avec du beau monde comme Guy Goossens, Jerome, Sgorrano, Yuri Nesterenko et Stefal dont c’est toujours un plaisir de rencontrer ne fusse que quelques minutes.

Pas grand chose à dire sur le tournoi où j’ai manqué un peu d’audace, d’expérience pour faire fructifier mon tapis. Finalement, je sors en fin de day 1 avec une main à tirage contre AAxx et KKxx.

J’ai aussi retenu l’agressivité latente de certains joueurs qui rendent l’ambiance assez spécial, j’ai d’ailleurs pensé qu’à un moment çà se finirait en bagarre quand un joueur ukrainien a sorti un reg de Namur sur ce que lui appelé un coup de chatte et qui se révélait tout simplement être un 60/40…le gars lui a balancé les jetons…heureusement l’ukrainien (pote de Nesterenko) est resté calme malgré qu’au vu de la musculature il y avait quand même du répondant à soumettre.

Autrement, j’ai mes habitudes au Pasino de St-Amand où j’y vais jouer environ 1 tournoi tous les mois selon les disponibilités de mon épouse et les miennes. J’y préfère les deepstack sur deux jours d’un prix de 120 à 400 euros où il y a quand m^me le temps pour jouer un temps certain avant de devoir jouer les flips et puis 120 € pour des rounds de 30 minutes, ça ne se voit pas partout.

Terminons de suite avec l’interminable attente de mes résultats parce que c’est fanny de ce côté-là et ce pour plusieurs raisons :

– le syndrome « Stefal » : les cartes ne tournent pas en ma faveur…dernier exemple lors du dernier tournoi y a 15 jours….4 joueurs dans le coup, je call avec QJ…flop magique K109…le premier de parole fait all-in, je suis le seul à caller les deux pieds sur la table….le gars retourne 10 9……..turn 10…….circulez y a rien à voir…main suivante j’ai AJo, vu l’action preflop (4bet) avant mon tour de parole je fold en me disant que j’ai encore le temps pour bouger…flop AAxAx….bref je finirai par sauter en fin day 1 ( c’est devenu une habitude) avec 99 et 10 bb contre AK….le premier de parole a foldé 99 et première carte du flop Axx drawing dead.

Il me revient aussi un coup dans un autre tournoi où avec KK et 25 blinds je squeeze all in, 5 call de 2,5 bb…..il y en a qui a refléchit à call avec son tapis de 22 blinds et il l’a fait avec …….A5o…….flop 23x4x…tout fier il glisse à son voisin qu’il a hésité….et moi j’ai vomi !

– une certaine fébrilité : je dois être à plus de 25 tournois joués et je n’arrive pas à me débarrasser d’une certaine fébrilité lors de ces tournois…c’est assez psychologique mais je suis plus à l’aise « online », on dirait que je me rends compte en « live » de l’argent et du temps que représente le poker au détriment d’autres activités…bien sûr, quand j’y vais, c’est toujours avec l’accord de mon épouse mais j’ai l’impression que dès fois je joue avec le frein à main pour durer et rentabiliser le temps passé alors qu’au final 3heures ou 5 heures si tu reviens avec zéro, c’est toujours zéro !….c’est un domaine à travailler.

– un autre domaine qui n’influe pas sur mon jeu mais qui a le mérite de quand m^me un minimum m’énerver, c’est les regs du pasino qui entretiennent une ambiance détestable dans les tournois…ils sont une minorité mais si vous tombez à une table avec eux, c’est un enfer…engueulade sur le croupier, explication douteuse et houleuse, tout l’arsenal du parfait emmerdeur….le problème est qu’à force d’être là tous les jours, certains ont une emprise sur les croupiers et les directeurs de tournoi…ce qui rend parfois l’arbitrage plus difficile et moins objectif….

J’ai quand m^me un article plus optimiste à vous présenter …mais ce sera pour la prochaine fois.

A+

Audrelisa

Etat des lieux

Après vous avoir donné les raisons de mon retour dans la blogosphère, je vais faire un petit état des lieux de mon chemin pokéristique qui est comme la plupart d’entre nous parsemé d’embûches.

A l’issue de l’échec l’an passé de devenir supernova, j’ai décidé de laisser ce défi de côté pour diverses raisons ( financières, variance, usure du mental, temps, etc) et j’ai donc continué à jouer sans aucun fil conducteur et sans vrai réussite.

A un moment donné, j’ai m^me abandonné durant 1 mois le lobby pokerstars pour aller chez la concurrence. Malgré un beau mois en plo et une victoire dans un plo hi-lo, j’ai fini par retourner comme un maso sur ma room favorite.

Durant cette période, j’ai aussi fait trois « live » sans résultat et j’ai trouvé un nouveau terrain de jeu le NL omaha hi-lo en tournoi et aussi en sg 6 max hyper turbo…tout çà m’a reboosté malgré une variance qui a décidé à ne pas me lâcher.

Sachez que je vous ai laissé avec des russes en ennemi…dorénavant je dois faire face aux brésiliens, aux portugais, aux chinois, aux indiens……bref comme tout le monde ne comprend pas le poker de la m^me façon, c’est dés fois assez folklorique mais bon maintenant que la transition est faite, je vous raconterai tout çà dans mes prochains articles

Bonne soirée

David

Pourquoi ?

Pour les anciens qui me connaissent et qui m’ont déjà lu, la première réaction peut être faite sur un ton ravi, amusé, déçu : « Tiens le revoilà c’ti là  »

Ensuite la question du pourquoi viendrait  » Pourquoi ? chanté par Hervé Vilard ( je ne sais pas pourquoi mais ce mot me fait penser à cette chanson)

https://www.youtube.com/watch?v=IQ0zhoFUUbY

Après mon principal blog stoppé fin 2012, un intermède l’an passé pour ma tentative de devenir supernova, l’envie d’écrire n’était plus là. Malgré tout, l’envie de partager, une idée d’article accrus par la somnolence du forum WP venait de temps en temps à mon esprit mais tout est resté en gestation dans mon esprit un peu surchargé…et puis il y a eu un déclic lors du Maint Event du PPFO organisé par Planet Poker sur Ladbrokes.

Pour faire plaisir à Djé et sa bande, je me suis inscrit pour retrouver des vieux compagnons de jeux pour la plupart issu de WP…et première table je tombe sur Apérobic, Stéfal et Awojj…..retrouvailles pleines de bonne humeur puis vient le déclic, Stefal me dit que mes écrits lui manquent

Waouw, çà fait plaisir m^me si Stefal a toujours été sympa avec moi mais pas le temps de répondre l’internet déconne chez moi et c »est parti pour une heure « disconnected »…le temps de revenir et pas moyen de répondre à Stefal

C’est à ce moment-là que m’est venue la décision de lui répondre par blog mais un manque de temps, des problèmes de jalousie politique ( un coup bas par ci, un coup tordu par là ) et des vacances bien méritées en ……Normandie ont retardé mes projets de blog.

Contretemps bienvenu puisque j’ai maintenant plusieurs idées d’article….

Voilà le pourquoi je suis de retour……

Bonne soirée

Audrelisa

De retour !

Quand l’envie d’écrire reprend, quoi de mieux qu’un nouvel endroit pour s’y poser !

Je suis heureux de vous retrouver et de vous inviter à lire mes articles qui refléteront mes pensées et états d’âme pokéristique du moment.

Bonne lecture !

Audrelisa